C’est l’histoire d’un monde, pas si éloigné du notre, dans lequel deux espèces essayent de vivre ensemble : les humains et les aeons. Alors que les humains sont le fruit de l’évolution, les aeons sont issus de l’énergie magique émanant de la nature, la mana.

Il y a longtemps de cela, un cataclysme sans précédent divisa les humains et les aeons, qui vivaient autrefois en paix. Ils se menèrent une guerre sanglante pendant plusieurs dizaines d’années. Il ne reste aujourd’hui que des ruines de cette époque tragique.

Alors que la cohabitation est encore timide et fragile, un nouveau bouleversement se prépare.

C’est une histoire… d’aeons.

Un aeon ?

Amoureux de la nature et dotés d’une sensibilité qui leur est propre, les aeons naissent d’un mélange de deux essences élémentaires, alors que les humains possèdent une âme. Les essences sont composées de mana pure et se déclinent en une infinité de variantes : des communes, comme les essences d’air, de feu, d’eau ou de végétation, et d’autres, plus exotiques.

L’essence dominante d’un aeon est celle qui s’exprime en premier plan. Elle détermine son type de mana et ses capacités directes.

L’essence dormante est l’essence latente d’un aeon. Celle ci ne se manifeste pas de façon visible. L’essence dormante joue, en quelque sorte, le rôle de subconscient et est absolument nécessaire à la stabilité ainsi qu’aux pouvoirs de mana de l’aeon.

Pour résumer, l’essence dominante occupe le devant de la scène, et l’essence dormante s’active en coulisses. Tel le yin et le yang, les deux essences sont complémentaires et ont besoin l’une de l’autre.

En pratique, il est impossible de deviner le type de l’essence dormante d’un aeon de son vivant. Celle-ci ne peut se révéler qu’à la mort de l’aeon.

Un bébé aeon naît de l’union des essences élémentaires de 2 aeons. Ainsi, contrairement aux humains et aux animaux, le concept de sexe féminin ou masculin n’existe pas chez les aeons. Ils sont définis par leur essence dominante, puisque l’essence dormante est impossible à détecter.

Pour le reste ? Ils ne sont pas si différents des êtres humains. Mais les différences culturelles entre les deux races sont grandes et mènent souvent à l’incompréhension mutuelle.

Suivez moi sur :


À propos

L’histoire des aeons et des humains est un univers que j’ai développé et qui me tient à coeur. Ayant l’amour du jeu vidéo depuis ma plus tendre enfance, c’est le medium que j’ai choisi pour raconter cette histoire. J’ai décidé d’apprendre le C sharp et Unity pour pouvoir créer un jour un vrai jeu qui soit à la hauteur.
En attendant, je me suis entrainée en faisant une démo qui sortira prochainement !